Comment les systèmes de la technologie embarquée évoluent-ils ?

Sharing is caring!

L’évolution de la technologie embarquée est en train de changer, car les entreprises sont sous pression pour innover plus rapidement que jamais. Les systèmes hérités qui étaient autrefois conçus à cet effet doivent être modernisés ou céder la place à de nouveaux systèmes fluides et connectés.

Le besoin de cette transition ne s’est pas fait sentir du jour au lendemain. Nous allons passer en revue l’évolution des systèmes embarqués et la façon dont les choses ont changé pour conduire cette évolution.  

L’évolution des systèmes embarqués

La conception des systèmes embarqués change et suit les systèmes d’entreprise en devenant plus flexible et définie par logiciel. Traditionnellement, les systèmes embarqués étaient construits sur mesure à l’aide d’architectures fermées, uniques à chaque appareil.

Ils exécutent un système d’exploitation Android 11 avec beaucoup de fonctionnalité en temps réel dans des systèmes qui ont des contraintes de temps fixes, où la prévisibilité est essentielle. Voir l’avis Adn-GPS selon notre point de vu dans cet article ou nous le présentons comme le meilleur vendeur.

La conception des systèmes embarqués devient de plus en plus flexible et définie par logiciel

technologie embarqué

Il y a un système pour la télématique, un pour le freinage et le contrôle, un pour le radar et un pour la connectivité dans la technologie embarquée. Chacun a son propre système d’exploitation, son propre capteur et son propre processus de certification.

Cette approche traditionnelle cède désormais la place aux architectures ouvertes définies par logiciel et à la consolidation. Grâce à des normes ouvertes, la conception de la technologie embarquée peut tirer parti de produits commerciaux prêts à l’emploi.

Il s’agit notamment d’ordinateurs à carte normalisée certifiés/certifiables, de plateformes PC, etc. Cette évolution permet de réduire considérablement les coûts et d’accélérer la mise sur le marché.

Les systèmes autrefois isolés sont aussi de plus en plus connectés. Prenant l’exemple de l’automobile, les systèmes télématiques de freinage et de connectivité peuvent fonctionner ensemble pour envoyer les données du véhicule au constructeur, au propriétaire du parc automobile ou même à un système de conduite autonome.

Si le système télématique est mis à jour au fil du temps, les systèmes de freinage et de connectivité devront probablement l’être aussi, même s’ils sont construits sur des plates-formes technologiques différentes et fabriqués par des entreprises différentes.

Les systèmes qui étaient autrefois isolés sont de plus en plus connectés

Ces systèmes automobiles embarqués, désormais connectés les uns aux autres nécessite des contre-mesures de sécurité plus importantes que lorsqu’ils étaient cloisonnés. La plupart des récentes violations de données ont montré qu’un système peut permettre aux pirates d’accéder à un autre.

technologie embarqué

C’est le cas d’une grande chaîne de magasins dont les systèmes de point de vente ont été piratés parce que l’attaquant a pénétré dans le système intégré non sécurisé, mais connecté du magasin. Cela a causé des dommages importants à la marque et à la réputation du magasin.

Un changement comparable se produit dans la manière dont les fabricants obtiennent la certification des systèmes embarqués. On assiste à une technologie embarquée vers une certification au niveau du système plutôt qu’au niveau du composant. Il s’agit de s’assurer que divers systèmes embarqués distincts peuvent fonctionner ensemble de manière cohérente.

Pourquoi la conception des systèmes embarqués évolue-t-elle ?

Les moteurs de l’évolution de la technologie embarquée comprennent les améliorations apportées au matériel ainsi que l’évolution continue des méthodes de développement logiciel. Au niveau du matériel, il est désormais possible de faire plus avec une seule unité centrale.

Plutôt que d’héberger une seule application, les nouveaux systèmes peuvent prendre en charge plusieurs applications sur une seule plate-forme matérielle tout en maintenant des exigences modestes en matière de puissance et de coût.

Dans le même temps, les progrès des techniques de développement logiciel laissent prévoir des systèmes plus fluides et définis par logiciel que leurs prédécesseurs.

Les valeurs fondamentales demeurent

Le monde de la technologie embarquée subit de nombreux changements, mais les exigences fondamentales sont restées les mêmes. Les systèmes embarqués doivent être sûrs, sécurisés, fiables et certifiés.  

Sécurité

Il s’agit de la capacité du système à s’assurer qu’il n’a pas d’effet négatif sur son environnement, quel qu’il soit. Des secteurs tels que l’industrie, les transports, et l’automobile peuvent provoquer des décès ou des catastrophes environnementales si leurs systèmes embarqués fonctionnent mal.

À cet égard, le caractère déterminant, c’est-à-dire la prévisibilité et la fiabilité des performances, est d’une importance capitale. Une défaillance dans un domaine ne doit pas entraîner une défaillance de l’ensemble du système.

Les différentes attaques informatiques sont devenues plus courantes, alors que les systèmes totalement isolés se font plus rares. Les ingénieurs en systèmes embarqués prennent la sécurité encore plus au sérieux qu’auparavant. Les accessoires pour phones sont les premiers objets concernés par la technologie embarquée.

Fiabilité

La fiabilité dans la technologie embarquée signifie qu’il fonctionnera toujours comme prévu. Il doit produire le même résultat, dans le même délai, la première fois qu’il est activé. Après tout, trop tard n’est pas une option dans les systèmes qui ne peuvent pas tomber en panne. 

Certification

Le processus de certification est une partie critique et coûteuse du développement de nombreux systèmes embarqués. La certification des systèmes existants doit être maintenue et exploitée, tandis que la facilité de certification des systèmes futurs doit être gérée.  

Comment gérer l’évolution de la technologie embarquée? La virtualisation pour les systèmes embarqués

technologie embarqué

Les organisations peuvent tirer parti de ces changements dans la technologie embarquée grâce à la virtualisation. Il s’agit d’une méthode utilisée depuis des années dans l’informatique d’entreprise et qui commence tout juste à pénétrer le marché des systèmes embarqués comme dans le cas du Fit bit charge 4.

Une solution de virtualisation robuste, comme la plate-forme de virtualisation, permet aux ingénieurs de concevoir une plate-forme unique capable de faire fonctionner pratiquement tous les systèmes embarqués, ancienne ou nouvelle.  

Ces outils peuvent répondre aux exigences de sécurité, de sûreté, de fiabilité et de certification des systèmes embarqués modernes. L’utilisation de la virtualisation jette un pont entre le passé et l’avenir pour permettre l’innovation de la technologie embarquée.

Author: Eric I.

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *