Le data mining est une application qui sert à rechercher des modèles cachés afin de prédire un comportement futur. De cette façon, les logiciels de data mining peuvent aider les entreprises de vente en ligne à cibler des consommateurs qui ont les mêmes centres d’intérêt. En plus de présenter les données sous une nouvelle forme, un logiciel de data mining découvre toutes les relations préalablement inconnues entre les données.

Le data mining est une version d’intelligence artificielle très populaire chez ceux qui font du marketing et qui essaient de trier les données des consommateurs à partir des sites web. Les ordinateurs se sont propagés et avec eux, Internet ainsi que les bases de données conséquentes ont suivi de sorte qu’il est extrêmement facile de collecter des millions voire des milliards et des milliards de données pouvant être analysées afin de trouver les solutions aux problèmes complexes.

Comment fonctionnent le data mining ?

En général, les personnes en charge du data mining sont des entreprises importantes et/ou des agences du gouvernement. Ces personnes ont amassé des données des années durant et ont donc plusieurs données à passer au crible. Si vous êtes non initié ou si vous venez de monter votre entreprise, il vous est possible d’acheter certaines données que vous serez alors libres d’utiliser. De plus, ces données peuvent être volées par des hackers à partir des bases de données ou à partir d’ordinateurs portables pas ou peu sécurisés.

Le data mining use de nombreux algorithmes pour analyser l’historique des données. Les résultats de ces analyses sont ensuite utilisés pour construire des modèles basés sur un comportement mondial, et sont à leur tour utilisés pour analyser des données plus récentes et ainsi faire des prédictions sur des comportements futurs.

Le data mining et le cas du 11 septembre 2011

On suppose que ledata mining a été utilisé pour déterminer qui étaient les leaders des attentats du 11 septembre. Suite à ces attentats, un historique de données a été consulté, notamment sur des étrangers affiliés à l’école de pilotage américain et en lien avec les détournements. A partir de cet historique, il est possible de créer un modèle permettant de savoir quels seront les prochains candidats des écoles de pilotage et savoir lesquels d’entre eux sont d’origine étrangère et d’autres caractéristiques sont également notables.

Cependant, le data mining a suscité de l’intérêt bien avant ces malheureux événements. Cela remonte même à la fin des années 1990, lorsque le ministère de la Défense a autorisé un programme de data mining appelé Able Danger, utilisé pour recueillir des informations de contre-terrorisme, notamment concernant Al-Qaïda (de 1998 au début des années 2001).

Le data mining est-il réellement efficace contre le terrorisme ?

Malheureusement, ce n’est pas vraiment le cas étant donné que le data mining est très performant lorsqu’il s’agit de grande quantité de données. Le fait est qu’il n’y a pas suffisamment de données en ce qui concerne le terrorisme et les terroristes pour parvenir à créer un bon modèle de prédiction.

En conséquence, les données collectées ne peuvent être utilisées pour établir une règle générale, ce qui est le principal but du data mining à l’origine.