bande passanteLa bande passante est une expression qui indique la quantité d’informations pouvant être transmises sur une connexion. C’est généralement en bits voire en mégabits  par seconde que l’on calcule la bande passante (on retrouve ces informations abrégés de la façon suivante : Kbit/s et Mbit/s).

La bande passante est une mesure brute qui se contente de prendre le montant total des données transférées dans un laps de temps précis mais ne prend pas en considération la qualité du signal.

On peut considérer le débit comme un sous-ensemble de la bande passante qui est capable de déterminer si les données ont bel et bien été envoyées. Il est vrai que la bande passante d’une connexion peut être très élevée, mais si la perte du signal est élevée, alors le débit de la connexion restera faible. A l’inverse, si une connexion relativement faible parvient à avoir un débit assez élevé, la qualité du signal sera elle aussi élevée.

Les consommateurs savent ce qu’est une bande passante notamment grâce à la connaissance des sociétés d’hébergements ou encore grâce à la démocratisation des fournisseurs d’accès à Internet. Dire que la bande passante est utilisée est principalement utilisée par les entreprises d’hébergement n’est pas tout à fait exact. C’est dans le cadre du transfert de données que cette mesure est avérée, mais les sociétés d’hébergement utilisent tellement la bande passante que le public a fini par accepter cette croyance.

Nombreux sont les fournisseurs qui placent un plafond quant à la quantité de bande passante qu’un site peut transférer dans une période de temps donnée ; on parle d’un mois en général, mais cela ne dure parfois que 24 heures voire une semaine au maximum. Une fois ce délai dépassé, le service est soit suspendu, soit la bande passante supplémentaire est facturée séparément (à un prix beaucoup plus élevé que le coût de base inclus dans le plan d’hébergement).

Il existe toutefois des hébergeurs qui proposent des abonnements illimités, il s’agit en théorie d’hébergeurs qui disposent d’une quantité illimitée de transfert de données par mois. Mais toute bande passante (cela correspond au transfert par seconde d’une connexion) est limitée sur ces services de sorte de garantir le transfert des données et pour veiller à ce que le site ne devienne pas trop important. Lorsque l’on arrive à la limite de la bande passante, la vitesse peut considérablement diminuer et parfois même on assiste à l’interruption du service.

Voici ci-dessous quelques exemples de bande passante (source Wikipédia) :

-       Signal téléphonique : 300 Hz – 3400 Hz

-       Signal de télévision PAL pour 1 canal : 6 MHz

-       Sons audibles : 20 Hz – 20 kHz

-       Sons qualité radio FM : 40 Hz – 15 kHz

-       Sons qualité RNIS (téléphonie numérique) : 40 Hz – 7 kHz

-       Voix : 50 Hz – 3 kHz